Archives pour la catégorie Citations

Ils ont réponse à tout…

On connaît tous ça, ce moment où on aurait dû avoir le dernier mot, et où la réplique sublimissime ne nous est jamais venu… Eux l’ont eu.

Dans Vous n’aurez pas le dernier mot, Jean Piat et Patrick Wajsman regroupent les réparties les plus cruelles, les plus drôles, mais surtout les plus aiguës, celles qu’on aurait tous voulu un jour ou l’autre pouvoir dire… pour avoir enfin le dernier mot, cette victoire de l’esprit !

Ils ont réponse à tout... dans Citations 22261710

Quelques extraits…

 » Au milieu d’un dîner bien arrosé, un invité se vante auprès de Marcel Aymé :
_ Moi, je me suis fait tout seul.
_ Ah, monsieur, vous déchargez Dieu d’une bien grande responsabilité !  »

« Un petit échange entre Germaine de Staël et Bonaparte… Germaine de Staël vient de juger les partis qui ont gouverné la France et Bonaparte lui fait cette réflexion :
_ Madame, je n’aime pas que les femmes se mêlent de politique.
_ Vous avez raison général ; mais dans un pays où on leur coupe la tête, il est naturel qu’elles aient envie de savoir pourquoi. »

« On demanda un jour à Chuchill ce qu’il pensait du dicton « Une pomme par jour tiens le médecin à distance » (le rend inutile en somme), il répondit :
_ C’est vrai, mais à condition de bien viser ! »

« A une admiratrice qui disait à Marcel Achard ne jamais rater une de ses pièces, il répondit :
_ Moi si, hélas, chère madame »

« La comédienne Madeleine Brohan est abordée par l’un de ses admirateurs et lui répond :
_ Vous vous trompez monsieur, je suis une honnête femme.
Mais comme il est bel homme elle ajoute :
_ Croyez que je le regrette infiniment »

« Un maréchal que la galanterie tient fort éloigné de son domicile meurt. On dit à sa veuve :
_ Le maréchal va beaucoup vous manquer…
_ Peut-être. Mais maintenant, au moins, je saurai où il passe ses nuits. »

« Deux académiciens croisent une belle femme et ont cet échange :
_ Je lui ferais bien l’amour, soupire l’un.
_ « Bien » ? rectifie son complice, tu veux sans doute dire « volontiers »… »

« Un avocat en vacances reçoit un télégramme de victoire d’un de ses clients dont il soupçonne la culpabilité « La justice a triomphé… » auquel il répond « Faites appel ! »"

« Deux politiques anglais, Gladstone et Disraeli se firent la guerre pour le poste de premier ministre. Ils eurent cet échange houleux :
_ Vous, vous finirez pendu ou miné par une maladie vénérienne ! s’exclama Gladstone
_ Cela dépendra, cher ami, de qui j’aurai épousé : vos principes ou votre maîtresse… contre-attaqua Disraeli »

Voilà j’espère de quoi vous mettre l’eau à la bouche… Mais j’avoue que ma catégorie favorite concerne les dernières paroles des condamnés à la guillotine.

« Un condamné interroge son bourreau :
_ Quel jour sommes-nous ?
_ Lundi.
_ Encore une semaine qui commence bien ! »

« Un bourreau, débutant, fait part au comte qu’il est sur le point de raccourcir de sa nervosité :
_ Tenez-vous bien, monsieur le comte, c’est la première fois que cela m’arrive !
_ Imbécile ! Crois-tu que c’est la seconde fois que cela m’arrive à moi ? »

Mais le plus beau est probablement l’histoire suivante, qui se passe sans paroles. Le duc de Charost lisait un ouvrage savant dans la charrette qui le menait à l’échafaud. Au moment où les aides bourreaux allaient se saisir de lui, il corna sa page…

Un petit livre à feuilleter pour sourire, rirer… et s’inspirer !

Citations piochées de ci de là…

Comme vous le savez peut-être (ou alors pas), je suis une grande amatrice de citations, que je recueille religieusement dans des petits carnets (j’ai piqué l’idée à Isabelle Carré) au fil de mes lectures ou croisées en d’autres occasions. Je vous les mettrais petit à petit, en espérant que vous y trouverez votre bonheur vous aussi…

Si vous voulez quelque chose d’ordonné, allez sur Evene, ici je les met dans un ordre qui ne respecte aucune logique, vous êtes prévenus. Certaines sont drôles, d’autres sont tristes, certaines sont éniglatiques et il y en a certaines pour lesquelles je n’ai jamais retrouvé le nom de l’auteur. Mais elles m’ont toutes touchées à un moment ou à un autre, et c’est pour cela que je vous les fais partager.

Citations piochées de ci de là... dans Citations fee1510

 » Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul » 
Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac

 

 » Deviens qui tu es »
Nietzsche

 

 » L’homme n’est que poussière, c’est dire l’importance du plumeau »
Alexandre Vialatte

 

« N’aimer que les belles femmes est une preuve de manque d’imagination »
Proust

 

« Pourquoi cet acharnement à sauver des vies menacées ? Pourquoi cette espérance violente, cette rage de vaincre la mort, cette joie profonde au matin du premier sourire de cette femme pour qui on avait eu si peur et qu’on imagine enfin revenue de ce côté-ci du rivage ? Car enfin ce rivage, tôt ou tard elle le quittera, nous le quitterons. Pourquoi tout ce déploiement de force et d’efforts pour quelques années de plus ou de moins ? N’ont-ils pas raison ceux qui croient que la mission du médecin n’est pas de changer le destin, mais d’aider à en supporter le cours ? »
Jean Hamburger

(je suis tombée sur cette phrase en révisant ma philosophie médicale, il y a un an, et j’avoue que je me suis sentie portée par cette phrase, qui résumait à mon sens toute la vocation médicale)

 

« Le temps est invention… ou il n’est rien du tout »

 

« J’écris : j’écris parce que nous avons vécu ensemble, parce que j’ai été un parmi eux, ombre au milieu de leurs ombres, corps près de leurs corps ; j’écris parce qu’ils ont laissé en moi leur marque indélébile et que la trace en est l’écriture ; l’écriture est le souvenir de leur mort et l’affirmation de ma vie »
Georges Perec, W

(Cette phrase est la dernière du livre W, qu’on m’a imposé en première et que j’ai détesté… à l’exception de cette phrase où j’ai retrouvé la nécessité de l’écriture que je ressentais moi-même)

 

« Nous autres civilisations, savons désormais que nous sommes mortels »
Paul Valéry

« Ne pleure pas celle que tu as perdue, réjouis-toi de l’avoir connue »
Jean-Louis Trintignant

Le dictionnaire du diable

Ambrose Bierce, nouvelliste et journaliste américain du dix-neuvième siècle, est un grand cynique misogyne, champion de la satire sociale, qui a commencé à publier dans des journeaux des définitions ironiques où il n’épargne personne.

Ses définitions sont amères, mesquines, le plus souvent cruellement justes, mais surtout drôles, parce qu’elles nous poussent à une introspection nécessaire en nous montrons que qui que nous soyons, nous avons forcément quelques vices cachés çà et là…

Le dictionnaire du diable, qui regroupent certaines de ces définitions (il en a écrit près de mille) est à feuilleter pour le plaisir, sans trop s’en offusquer, parce que comme le rappelle le chanteur -M- :

« Rire d’un miroir, c’est rire de tout »

Le dictionnaire du diable dans Citations art_2910

Quelques définitions choisies pour vous mettre l’eau à la bouche…

  • Amour : folie temporaire qui peut se guérir par le mariage

  • Année : période de trois cent soixante-cinq déceptions

  • Egoïste : dépourvu de considération pour l’égoïsme d’autrui

  • Félicitations : politesse de la jalousie

  • Homéopathie : Ecole de médecine à mi-chemin entre l’allopathie et la science chrétienne. Pour cette dernière, les deux autres sont nettement inférieures, car la science chrétienne guérit des maladies imaginaires, ce dont elles sont incapables.

  • Raseur : personne qui parle quand vous souhaitez qu’elle écoute

  • Savoir : genre d’ignorance qui distingue l’homme studieux

  • Seul : en mauvaise compagnie

  • Philosophie : route comportant de nombreuses voies et qui s’étend de nulle part à rien

  • Aborigènes : personnes de moindre importance qui encombrent les paysages d’un pays nouvellement dévouvert. Ils cessent rapidement d’encombrer ; ils fertilisent le sol.

Petit regard sur la femme à travers les âges…

Avec près de deux siècles d’écart, Honoré de Balzac et Frédéric Beigbeder ont écrit des phrases bien similaires… Je vous laisse constater par vous-mêmes.

« Il n’y a pas de femmes laides, il n’y a que des femmes qu’on n’a pas su aimer » Balzac 

« Il n’y a pas de femmes moches, il n’y a que des verres de vodka trop petits » Beigbeder

Alors, vous en pensez quoi ? Insultant ? Choquant ? Touchant ?

Personnellement, outre l’amusement que la similarité de ces phrases suscite chez moi, j’avoue que je trouve surtout celle de Balzac belle, puisqu’elle sépare l’amour de l’attrait de la beauté… Enfin, la minute philosophie s’arrête là lol !

Les meilleures répliques du cinéma

Voici la suite de mon premier article sur les dialogues les plus truculents du cinéma. Encore une fois merci à Rose sans qui j’en aurais moins, beaucoup moins… Et vous, quelle est votre réplique favorite de film ?

  • Harry Potter et l’Ordre du Phénix

« - Quoi ? Mais on ne peut pas ressentir tout ça ! 
- Si, mais toi tu as la capacité émotionnelle d’une petite cuillère. » 

  • Jurassic Park

« - Dieu crée les dinosaures. Dieu détruit les dinosaures. Dieu crée l’homme. L’homme détruit Dieu. L’homme crée les dinosaures… 
- Les dinosaures mangent l’homme. Et la femme hérite de la Terre »

  • Lord of War

« - Yuri, qu’est-ce que tu connais aux armes ?
- Je sais de quel coté il vaut mieux se placer. »

  • Le Péril jeune

« L’homme descend du singe, Tomasi est un homme, Tomasi ne descend pas du panier de basket. » 

« Chômons dès aujourd’hui pour mieux chômer demain ! » 

  • Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

 » – Vous ne savez pas comme c’est dur d’être une femme qui a mon physique. 
- Vous ne savez pas comme c’est dur d’être un homme qui regarde une femme qui a votre physique. » 

  • SOS Fantômes

« On est venu, on a vu et il l’a eu dans le cul! »

  • Un air de famille

« - À quoi ça sert de garder un chien paralysé ? 

- C’est décoratif, c’est comme un tapis mais vivant !

  • Les Poupées Russes

    « Ecrire, c’est ranger le vrac de la vie »

  • Virgin Suicides

    « -Qu’est-ce que tu fais là mon pauvre chou ? A ton âge on ne connaît pas encore les souffrances de la vie.
    - Manifestement docteur, vous n’avez jamais été une fille de 13 ans »

  • La famille Adams « Oooh il a les yeux de son papa ! Chéri, enlève les lui de la bouche… »

  • Les valeurs de la famille Adams

    « -Bon, maintenant vous allez me dire où vous avez caché le bébé !
    - Ca dépend quel morceau… »

  • Mélodie en sous-sol

    « -Ton père et moi tu nous feras mourir de chagrin !
    -Tant mieux ! Comme ça on ne retrouvera pas l’arme du crime ! »

Citations cinématographiques… et dialogues juteux !

  •  Les Chansons d’amour :

« Aime-moi moins, mais aime-moi longtemps »

  • Peter Pan :

« Vivre, ce doit être une sacrément belle aventure »

  •  Ace ventura :

« Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes… Attendez plus longtemps ! »

  • American beauty :

« Jane est le stéréotype parfait de l’adolescente, paumée, mal dans sa peau, j’aimerais pouvoir lui dire que ça va s’arranger mais je ne veut pas lui mentir »

  • Forrest Gump :

« La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. »

  • Full Metal Jacket :
  • « J’ai n’ai rien contre les yuppins, négros, ritales, métèques. Pour moi, vous n’ètes qu’une bande de connards »

  • Closer :

« - Je mange pas de poisson…

- Pourquoi ?

- Ils pissent dans la mer !

- Les enfants aussi…

- Je mange pas d’enfants non plus ! »

  • La communauté de l’anneau :

« Quelle étrange fatalité que d’éprouver tant de peur et de doute à l’égard d’une si petite chose »

  • Fauteuils d’orchestre :

« Un jour le temps qui passe ça devient le temps qui reste »

« Les religions sont la pire barrière entre Dieu et les hommes »

  • Desperate Housewives :

« La vérité n’est pas facile à trouver parce qu’elle sait où se cacher »

« Vivre dans la peur, c’est ne pas vivre du tout »

« C’est une erreur d’écouter une femme dont le coeur vient d’être brisé »

  • Jeux d’enfants :

« C’était donc ça être adulte : avoir un compteur qui affiche du 0 au 210 et ne jamais faire que du 60″

  • Scoop

« _ Vous êtes de quel religion ?
  _ Je suis né juif et je me suis converti au narcissisme »

  • Les tontons flingueurs :

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît »

« J’parle pas aux cons, ça les instruits »

  • The Hours :

« On ne trouve pas la paix en fuyant la vie »

  • Eternal Sunshine of the Spotless Mind

« Ô vous les bienheureuses vestales,
Vous qui dans les langueurs d’un esprit monastique
Ignorez de l’amour l’empire tyrannique
Que vos coeurs sont heureux puisqu’ils sont insensibles
Tous vos jours sont sereins et vos nuits paisibles »
                                                                    Alexander Pope

  • Cashback

« Un jour, j’ai voulu savoir ce qu’était l’amour ; l’amour est là si on veut qu’il soit là : il suffit de le deviner derrière la beauté qui l’entoure et entre chaque seconde qui rythme votre vie. Si vous ne prenez pas le temps de vous arrêter, vous risquez de passer à côté » 

  • Juno

« _ Je suis enceinte.
  _ Juré craché ?
  _ J’ai fait trois tests, je suis dans la merde.
  _ Comment t’as réussi à pisser autant ? »

« _ J’ai ta culotte.
  _ Et moi j’ai ta virginité »

« _ C’est qui ?
  _ Le bébé ? Je ne sais rien de lui, à part qu’il a des ongles. »


L'observation est un talent qui se cultive comme n'importe quelle forme d'art.

En ce moment… Je lis

"Les aventuriers de la mer tome 1" Robin Hobb (la suite de l'assassin royal)

J’écoute…

je lis beaucoup donc j'écoute peu de musique

In the mood for…

... lire en mangeant des abricots

Calendrier

décembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

L’image de la semaine

L’image de la semaine

Kirsten Dunst et Orlando Bloom

La citation de la semaine

"Ne pas monter bien haut peut-être, mais seul" Edmond Rostand

Sondage

Vous êtes arrivés sur ce blog...

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


FAMILLE BRAULT PINEAU FERRAND |
etmaemma |
Ensemble Un Oeil ouvert sur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAB BERRED
| dylan0000
| Plug-in or not plug-in