De ces fins inévitables…

Une fois n’est pas coutume cet article parlera de… cinéma ! Et oui, qui eût cru qu’un tel phénomène arriverait à nouveau ? :p

Je sors tout juste des Noces rebelles (Revolutionary Road), et à nouveau Sam Mendes a frappé en s’attaquant au banlieusard américain et à ses rêves perdus…Et comme toujours il se montre intraitable… Peut-être un peu plus lent qu’American Beauty mais admirablement servi, les Noces rebelles a une tonalité plus sombre et moins cynique qu’American Beauty. On observe la pente intraitable que dévalent plus ou moins inconsciemment les protagonistes, on tremble un peu en se demandant de loin si on finira comme ça, mais surtout on vibre au rythme d’une bande originale qui prend aux tripes.

En sortant de ce film j’ai réalisé qu’une fois encore je m’étais faite avoir… Essayer de deviner la fin d’un Sam Mendes revient à se demander ce que Woody Allen a bien pu trouver comme chute pour ses personnages. Un tel questionnement est des plus naïfs car, comme Vicky Christina Barcelona a une fin des plus dignes de Woody, les Noces rebelles ne peuvent finirent qu’ainsi sous la plume de Sam Mendes. On passe le film à envisager toutes les hypothèses alors qu’il n’y a qu’une fin inéluctable… Ces deux réalisateurs s’amusent à nous montrer des personnages qui veulent et même essaient de changer de vie… Il y a des gens qui vivent des expériences qui les font changer, ceux de Woody Allen en vivent sans rien en retirer et retournent à leur vie initiale. Ceux de Sam Mendes subissent et ne cessent plus de subir des événements qui les mènent à leur perte inéluctable.

On sort de ces films émerveillés, mais une part de nous ne cesse de ressasser cette douloureuse impression que ce que nous venons de voir, c’est monsieur toutlemonde, celui que nous croisons tous les jours dans la rue, si ce n’est dans le miroir. Et  cette question entêtante… Et nous, allons nous à notre tour sombrer vers cette fin inéluctable ?

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

6 commentaires à “De ces fins inévitables…”


  1. 0 Zia 9 fév 2009 à 9:03

    Chacun à notre façon, on essaie de changer cette fin.

    Avec plus ou moins de succès ;) .

  2. 1 lydie 9 fév 2009 à 12:07

    Etant une brelle finie en matière de cinéma j’ai pas tout compris à ton article mais ça a l’air bien XD

  3. 2 Vidar Odinnsson 9 fév 2009 à 14:04

    Ouufff ben j’en aurai des choses à dire… peut-être pas en public… essayer de changer de vie, c’est quoi? ratrapper son véritable destin, après des années de gâchis? ou bien au contraire, renier ce pourquoi nous sommes destinés évidemment, au nom de croyances ou de coutumes, et aller dans le mur?… en tout cas, quand il y a des interrogations sur le destin, j’ai souvent une oreille attentative et cynique…

  4. 3 francis02 14 fév 2009 à 16:19

    me voila revenu
    bonne saint valentin
    biz
    francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  5. 4 margAUX 19 fév 2009 à 20:33

    Ce que j’ai envie de dire d’abord c’est que ce film est MAGNIFIQUE ! En ce qui me concerne, je suis une novice de Sam Mendès… malheureusement ! J’ai beaucoup… pleuré ! Jusqu’au bout de ce film, on essaye d’imaginer une fin heureuse, étant moi-même de nature optimiste (tu me connais bien) ça devait se finir en « happy end » ou presque !
    Ce qui m’a le plus touché dans ce long métrange, c’est l’extrême lucidité de l’homme interné dans un asile… Pfiou ! Il t’en balance, tu t’en prends plein la tête mais si ça dérange autant c’est que quelque part il y a bien plus qu’une once de vérité dans ses paroles.
    Ce film me fait penser à une discussion avec un ami au lycée. On se disait réciproquemment qu’on ne voulait pas mener une vie banale, comme tout le monde,… que va-t-il finalement se passer ?

    Mais bon, tu sais ce que je pense sur la vie en général et sur sa suite =) pour moi elle n’est pas vie dénuée de sens ! Jte bisoute !

    See U tomorrow girl

  6. 5 laboitedepandore 19 fév 2009 à 20:36

    J’ai le même problème XD je suis d’une nature optimiste et je veux une belle fin, même les fins de Woody ne me conviennent pas vraiment, mais c’est le regard de Woody et son cynisme me plait, après je pense aussi qu’il appartient à chacun de tirer des conclusions de ses expériences ou de revenir à sa vie comme si rien n’était arrivé. Même si on ne bouleverse pas sa vie rester au moins fidèle à ses convictions c’est important.

Laisser un commentaire


L'observation est un talent qui se cultive comme n'importe quelle forme d'art.

En ce moment… Je lis

"Les aventuriers de la mer tome 1" Robin Hobb (la suite de l'assassin royal)

J’écoute…

je lis beaucoup donc j'écoute peu de musique

In the mood for…

... lire en mangeant des abricots

Calendrier

février 2009
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

L’image de la semaine

L’image de la semaine

Kirsten Dunst et Orlando Bloom

La citation de la semaine

"Ne pas monter bien haut peut-être, mais seul" Edmond Rostand

Sondage

Vous êtes arrivés sur ce blog...

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 0 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


FAMILLE BRAULT PINEAU FERRAND |
etmaemma |
Ensemble Un Oeil ouvert sur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAB BERRED
| dylan0000
| Plug-in or not plug-in