Un titre foireux pour un article un peu niais (vous êtes prévenus)

On se demande toujours ce qui nous pousse vers un ami. Ce qui, sans attirance physique ni obligation familiale a fait que nous avons choisi cette personne là, qu’elle nous a choisi aussi et que demain, contre toute attente, elle sera toujours là. J’ai toujours été émerveillée par ce don gratuit et désintéressé de soi. Depuis quelques jours, ce qui m’émerveille, ce sont mes amis, tout simplement. Le fait qu’un simple mot de leur part puisse résoudre un problème, et qu’il suffise que je leur parle pour que tout s’éclaire.

Ce qu’on attend d’un ami n’est pas tant une solution miracle qu’une présence. L’ami n’est qu’un médiateur qui ramène à soi-même, sans jugements hâtifs et sans réponse. On ne peut trouver la réponse qu’en soi, mais on a parfois juste besoin de trouver les mots pour le comprendre. Et puis on réalise que ce n’était pas si dur, on a le cran de reconnaître qu’on est pas blanc comme neige et que nos motivations ne sont pas forcément purs. On peut tout dire parce qu’on sait que même si on n’est pas compris on ne sera pas jugés. Un véritable ami ne vous impose rien, il vous donne la liberté d’être vous-même. Parfois ils ne voient pas où vous voulez en venir, ils ne comprennent même pas le problème et ils cherchent en vain ce qu’ils pourraient bien dire. Il n’y a rien à dire.

Pour les après-midi à parler de tout et de rien en faisant des abdos ; pour les balades en vélo sans plan ; pour les fous rires au loup-garou ; pour les orgies de nourriture ; pour les conversations littéraires passionnées ; pour les mardis McDo , ses totems et le code des toilettes ; pour les nuits à assembler des jeux kinder en refaisant le monde ; pour tous nos essais culinaires ; pour les réveils à huit dans un appart ; pour la confession de tous mes défauts ;  pour les batailles de neige inopinées en pleine rue ; pour les références VDM ; pour les concours de blagues de mauvais goût ; pour le droit de pleurer parfois aussi ; pour ces années de presque collocation ; pour ces private-joke en publique ; pour ces commentaires boulets-éclairs sur MSN ; pour ce coaching amoureux ; pour ces longues heures de marche en touristes ; pour ces longues conversations autour d’un thé ; pour ces danses endiablées ; pour avoir hurlé « tell me more ! telle me more ! » en sautant dans tous les sens ; pour ce déploiement de dérision ; pour les McDo réconfortants et le droit de crier égoïstement ; pour les mails inquiets et impromptus ; pour les photos compromettantes ; pour les fous rires en ORL ; pour les petits doigts écorchés au jungle speed ; pour les spectacles de brossage de dents ; pour les fous rires compulsifs au mauvais moment au mauvais endroit ; parce que les cellules sexuelles se fabriquent dans les os plats et que le père d’Orly s’est pris une flèche dans le testicule droit dans Kingdom of heaven ; pour les chaînes de massage ; pour les conversations absurdes et le gros n’importe quoi sur MSN ; pour le droit d’être soi ; pour ceux qui étaient là hier et ceux qui seront là demain.

Merci.

16 commentaires à “Un titre foireux pour un article un peu niais (vous êtes prévenus)”


1 2
  1. 0 Vidar Odinnsson 7 jan 2009 à 16:37

    Rien à redire!

    (juste préciser que de toute façon tu fais partie de ma famille ;) )

  2. 1 LaPetiteSarthoise 7 jan 2009 à 17:40

    C’est amusant, j’ai voulu écrire à peu près la même chose (du moins la première partie) sur mon blog il y a quelques semaines.

    Pour nous, tout simplement \o/

  3. 2 francis02 8 jan 2009 à 8:19

    j’aime ce commentaire
    « tu fais partie de notre famille »
    ça résume tout
    bonne journée
    biz
    francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  4. 3 Zia 8 jan 2009 à 8:53

    Niais ton article ?

    Euh… nan, je crois pas.

    A son amoureux, on lui dit tout le temps qu’on l’aime.
    A ses amis, jamais (ou alors quand on est bourrés).

    Mais c’est tout aussi important.

  5. 4 laboitedepandore 8 jan 2009 à 11:49

    ET bien j’avoue que la famille et moi, ça n’est pas trop ça… LOngtemps j’ai été jalouse des gens qui avaient une grande famille soudée. Et puis j’ai réalisé que ma vraie famille c’était mes amis et que pour le coup, j’avais vraiment pas à me plaindre !

  6. 5 assistantesociale 8 jan 2009 à 12:57

    Je rejoins Zia…loin d’être niais, très bel article et hommage à tes amis, à l’amitié d’une manière générale.Tu as un don pour l’écriture, à n’en pas douter. ça fait plaisir de te lire plus souvent, alors n’arrête pas. (Je constate que tu cites deux fois le Mc Do…:-))

  7. 6 laboitedepandore 8 jan 2009 à 13:01

    Je viens de résoudre cette énigme… en effet je suis allé beaucoup plus souvent à McDo en deux ans depuis que j’y ai bossé qu’au cours de mes 20 premières années… Et chaque fois que je jette un coup d’oeil en cuisine je suis surprise par la joie excessive à l’idée que ce n’est pas moi. En fait je crois que je suis motivée par un plaisir sadique à me dire que j’en ai bavé mais que maintenant quand je vais, c’est juste pour le plaisir :D (c’est juste un rien moins rentable XD)

  8. 7 francis02 9 jan 2009 à 9:11

    bonjour Pandore
    Mac Do occupe un belle place dans ta vie?
    rassures toi
    j’ai la même réaction quand je vais ou j’ai bossé
    bonne journée
    biz
    francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  9. 8 ronchon 10 jan 2009 à 13:38

    Merci pour le titre looool !!!
    bizzz
    ROnchon :)

  10. 9 francis02 11 jan 2009 à 9:24

    JE VIENS TE SOUHAITER
    un bon dimanche
    biz

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

1 2

Laisser un commentaire


L'observation est un talent qui se cultive comme n'importe quelle forme d'art.

En ce moment… Je lis

"Les aventuriers de la mer tome 1" Robin Hobb (la suite de l'assassin royal)

J’écoute…

je lis beaucoup donc j'écoute peu de musique

In the mood for…

... lire en mangeant des abricots

Calendrier

janvier 2009
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

L’image de la semaine

L’image de la semaine

Kirsten Dunst et Orlando Bloom

La citation de la semaine

"Ne pas monter bien haut peut-être, mais seul" Edmond Rostand

Sondage

Vous êtes arrivés sur ce blog...

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


FAMILLE BRAULT PINEAU FERRAND |
etmaemma |
Ensemble Un Oeil ouvert sur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAB BERRED
| dylan0000
| Plug-in or not plug-in