En vrac

En ce moment j’suis en vrac, au propre comme au figuré… Depuis que j’ai fait cette fichue chute à vélo, plus rien ne va vraiment, j’ai accumulé plein de problèmes de santé en une semaine, et même si le moral va mieux maintenant, tout n’est pas parfaitement en place. Je suis maintenant aphone, moi qui adorais parler, vivement que ça s’arrête…

Ca fait déjà une semaine que je lis vos commentaires et j’aimerais vraiment y répondre par un article mais ça se bataille dans ma tête : des milliers d’idées affluent dans tous les sens mais c’est comme si j’étais incapable de m’arrêter sur une seule.

J’ai le ménage à faire, Noël arrive et je n’ai aucun cadeau de prévu, j’ai plein d’idées originales de cadeau pour mon amoureux, les partiels approchent il faut réviser quoi ? la vaisselle, le repassage, deux lettres très longues à écrire, des cadeaux d’anniversaire en retard à faire, est-ce que j’arriverais à payer tout ça, quand est-ce que je retrouverais ma voix, y a encore des cours à rattraper, plein de livres à lire, plus rien à manger…

Tout se mélange et devient confus, je me sens submergée et incapable de m’arrêter sur une seule idée. J’essaie de prendre mon temps de me poser, mais tout de suite après je repense à autre chose que j’aurais dû faire alors je m’y met, et je volète et jamais je n’arrive à m’arrêter… Est-ce pour ça que ma plume m’a abandonnée ? Elle me manque…

Mais je vous rassure, même en vrac mon esprit demeure intact… Privés de nos longues conversations téléphoniques par mon absence temporaire de voix, mon amoureux et moi-même avons dû nous rabattre sur MSN (non promis je ne vous raconte pas ma vie par plaisir exhibitionniste, c’est pour placer le contexte) et la webcam. Il finit par me dire :

« Tu viens de jurer »

Impossible, au cas où il n’aurait pas remarqué, je ne peux plus parler… Pourtant, maintenant que j’y repense effectivement j’ai pensé un juron. Un peu intriguée je lui demande comment il le sait :

« C’est facile, tu n’ouvres plus la bouche que pour jurer »

Et m… On ne lutte pas contre les réfexes conditionnés. Même aphone je trouve le moyen de dire des grossiertés. La preuve que malgré tout je suis toujours la même…

PS : Oui Francis je vis dans la capitale de Noël (c’est Strasbourg qui le dit, pas moi !) mais je n’ai pas encore été au marché de Noël, c’est pour cet été. Promis si ma plume reviens, je vous raconterai :)

EDIT : comme me l’a obligemment fait remarquer Vidar, le marché de Noël, comme son nom l’indique, se déroule durant la période de Noël. C’est pour ça que j’irais ce week end, et pas cet été (où de toutes façons je ne serais pas à Strasbourg). Voilà, maintenant vous avez vraiment la preuve que je suis en vrac :p

12 commentaires à “En vrac”


1 2
  1. 0 mamamaria 2 déc 2008 à 21:54

    les réflexes conditionnés… c’est bien tu as bien écouté le cours de ce matin!!!

  2. 1 laboitedepandore 2 déc 2008 à 21:56

    Merde ! Alors tu crois que je suis née avec le gène de la grossierté ? :p

  3. 2 mamamaria 3 déc 2008 à 0:04

    ça je sais pas, il faudrait demander à ta mère!! Allez on va continuer à s’entraider miss en vrac!!!

  4. 3 francis02 3 déc 2008 à 8:17

    passe en vitesse mais l’approche des fêtes est dure à aprehender
    je suis un peu comme toi
    bonne journée
    bisous
    francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  5. 4 Vidar 3 déc 2008 à 14:19

    Je cite: « je n’ai pas encore été au marché de Noël, c’est pour cet été. »
    Dois-je comprendre que le marché de Noël de Strasbourg s’étend jusqu’en été???

  6. 5 monblogcheri 3 déc 2008 à 14:31

    Ah oui, en vrac, ça me dit quelque chose… Il y a des périodes comme ça. Tiens, je compatis! Ouais, je sais, ça ne t’avance pas beaucoup dans ta looongue liste de choses à faire.
    Pour le gêne de la grossièreté, ben tu vois, en fait, c’est pas de ta faute! :D
    Bizz en vrac

  7. 6 francis02 4 déc 2008 à 8:23

    bonjour
    très bonne journée
    jeudi ça sent la fin de la semaine
    bisous

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  8. 7 Rachel 4 déc 2008 à 18:57

    Et bien, plus ça va, moins ça va…
    A partir du moment où physiquement on est faible, tout nous parait insurmontable de toutes façons. J’arrive à rien avec ma crève de m**** A croire que j’ai le même gène que toi ;)

    Courage !

  9. 8 LaPetiteSarthoise 6 déc 2008 à 14:20

    J’ai honte, ça fait presque une semaine que je ne suis pas passée par ici. Bon, en même temps j’ai été moi aussi occupée à penser à plein de choses de toutes sortes, mais c’est pas forcément une raison.
    En tout cas, bon courage, même si une semaine après ça n’est plus forcément d’actualité :)

  10. 9 Lydie 8 déc 2008 à 23:25

    Youhou!!!

    Oui bah je te comprends,y a des jours aussi où je me sens en vrac aussi….

    Pleins de bisous !!! courage !!!

1 2

Laisser un commentaire


L'observation est un talent qui se cultive comme n'importe quelle forme d'art.

En ce moment… Je lis

"Les aventuriers de la mer tome 1" Robin Hobb (la suite de l'assassin royal)

J’écoute…

je lis beaucoup donc j'écoute peu de musique

In the mood for…

... lire en mangeant des abricots

Calendrier

décembre 2008
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

L’image de la semaine

L’image de la semaine

Kirsten Dunst et Orlando Bloom

La citation de la semaine

"Ne pas monter bien haut peut-être, mais seul" Edmond Rostand

Sondage

Vous êtes arrivés sur ce blog...

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


FAMILLE BRAULT PINEAU FERRAND |
etmaemma |
Ensemble Un Oeil ouvert sur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAB BERRED
| dylan0000
| Plug-in or not plug-in