Suis-je un mec ?

Voilà une question qui à première vue ne fait pas débat. Bien sûr que non, je ne suis pas un homme. Mon état civil et mon anatomie abondent largement en ce sens. C’est d’ailleurs une identité qui ne m’a jamais posé de problème, à part une fois par mois où j’aimerais bien être un garçon, quand même.

D’ailleurs j’ai des réactions purement féminines…

  • lorsqu’un prénom me plaît je le colle au nom du garçon que j’aime pour voir si ça rendrait bien pour un enfant ;

  • ce que j’aime dans le mariage, c’est l’idée de porter une très jolie robe. D’ailleurs, je ne peux pas passer devant Pronuptia sans tourner la tête ;

  • même si c’est en jean que je pars à la conquête du monde, j’aimerais voleter d’aventure en aventure en robe talons hauts (mais avouons-le, contrairement à ce qu’ils nous font croire à la télé, c’est moins confortable)

  • j’ai la larme facile au cinéma. TRES facile.

  •  je ne peux pas me balader dans un château sans m’imaginer vêtu d’une très belle robe accompagnée d’un preux chevalier ou d’un comte ;

  • quand je déprime je dévore des magazines féminins, même si ça me déprime encore plus parce que la fille de la page 20 est vraiment trop belle et moi… moins.

Voilà qui tendrais à prouver avec certitude que j’appartiens à la gent féminine, et pourtant…

  • je jure comme un charretier ;

  • j’ai l’esprit très mal placé ;

  • je ne comprends pas toujours les filles ;

  • j’aime les vannes graveleuses et pour être tout à fait franche il m’arrive d’en sortir (c’est mon côté carabin qui ressort), par conséquent il en faut beaucoup pour me choquer…

  • j’ai tendance à débiter vannes et jeux de mots foireux avec la dextérité du mâle moyen ;

  • les mots « mariage » et « enfants » me font fuir vite et bien ;

  • on m’a déjà dit « tu ferais un mec super ». Je continue à me demander comment je dois le prendre…

Cette année je me suis retrouvée dans une classe de filles toutes très féminines quand moi-même, bien que très loin du garçon manqué, je suis bien loin de mettre des heures à me préparer le matin… Je commence d’ailleurs à me demander si toutes ces heures consacrées au maquillage et à l’habillage, dans un soucis de perfection qui parfois nous éloigne de notre vrai moi ne vise pas qu’à plaire aux femmes plutôt qu’aux hommes. J’ai fini par me sentir presque masculine dans cet environnement… Et puis j’ai retrouvé mes amis de lycée, je me suis plus laissé aller et j’ai renouée avec un moi plus naturel, féminine certes mais sans contrainte. Et voilà qu’en triant de vieux magazines (féminins je l’avoue…) je suis tombée sur un article fantastique qui résumait à la perfection ce que j’attendais d’une relation amoureuse. Ce qui aurait été formidable en soi si cet article n’avait pas eu pour objet le mode de pensée… des hommes !!!

Voici en prime l’extrait de l’article qui m’a tant parlé :

« Etre bien avec [une personne] c’est décider tous les matins que [l'on] est heureux de se réveiller à côté d’elle et avoir envie d’y retourner tous les soirs. Un choix délibéré, volontaire et en permanence réitéré, bien loin d’une promesse de présence éternelle » 

7 commentaires à “Suis-je un mec ?”


  1. 0 ronchonnerie 20 juil 2008 à 19:22

    Hello,

    je dois avoir un côté mec moi aussi …
    lool
    Bizzz
    Ronchon :)

  2. 1 assistantesociale 21 juil 2008 à 13:03

    Je te comprends parfaitement. J’ai toujours eu du mal à travailler avec des nanas. Leurs histoires de « gonzesses » m’ennuient et m’agassent énormément. Un mec m’a dit une fois; « c’est bizzare je te parle comme à mon pote »…je me suis quand même posé des questions…je n’arrête pas de jurer et je me suis calmée surtout lorsque j’ai entendu mon fils de deux ans dire PUT*** parce qu’il n’arrivait pas à faire un truc (gloups!) Pour la féminité, avec l’âge j’assume plus : j’arrête un peu mon trip garçon manqué, baba-cool et je mets parfois des robes et des talons (pas trop haut quand même…). mais je kiffes toujours autant mon jean baskets…(purée, je parle trop…)

  3. 2 Yvane 22 juil 2008 à 14:52

    Allez, arrête de te biler pour rien :p

    Chaque femme porte en elle une part de masculin et inversément.
    Les magazines voudraient nous faire croire que le monde se divise en 2 catégories et qu’il n’y a pas de juste milieu.

    BEN C’EST FAUX !

    Au moins, t’es pas une pétasse à deux balles :p

  4. 3 laboitedepandore 23 juil 2008 à 17:21

    Yeah ! ces commentaires (féminins je note :p) me plaisent beaucoup… J’aime bien laisser éclater ma féminité, j’aime les robes le maquillage sauf quand j’ai la flemme et les talons (pas trop haut pour moi non plus^^) mais au fond de moi il y a une petite part masculine insolente que j’aime aussi… et entre nous certains garçons m’aimeraient probablement moins sans !

    Meuh non assistante sociale, tu ne parles pas trop, et tu reviens quand tu veux !

  5. 4 misscacahuete 24 juil 2008 à 11:51

    Tout pareil! sauf pour les magasines féminins et les mômes, et oui j’en ai déjà 2^^
    Je me reconnais très bien dans ta deuxiéme partie en tout cas…
    Moi je travail avec des hommes, lorsque j’avais repris le boulot après mon congé mater, l’équipe avait changé suite à des mutations il y avait deux nouvelles, j’ai cru mourir…alors en bonne moi que je suis j’ai pas lâché l’affaire et elles ont abdiqué « allez ciao les pétasses »;)
    Et entre nous ça doit pas être facile de jouer à la nana à plein temps sans en plus avoir l’air superficielle! enfin c’est mon avis…

  6. 5 ronchonnerie 1 août 2008 à 14:33

    ben alors t’es où ???
    M’inqiete et ronchonne moi !!!
    Bizz
    Ronchon :)

  7. 6 monblogcheri 5 août 2008 à 10:45

    Et d’abord qui a décidé que les insultes c’était masculin? Que ne pas vouloir 1.000 enfants c’était masculin? Que ne pas être (encore?) prête pour le mariage était masculin? Tsssssssssss
    Que des machos!

    Je déteste aussi les ambiances trop « nanas »: se parler à longueur de temps de maquillage et de fringues, bof! Détester toutes les autres filles sans autre raison que le fait qu’elles soient jolies, non plus. Et je ne me réveille pas tous les matins déjà maquillée et habillée moi. Ca demande un certain effort et aussi du temps, et je préfère ma couette et les bras de Mon Chéri plutôt que me peinturlurer dans ma salle de bains! ;-)

    Nous ne sommes pas des demi-femmes parce nous ne sommes pas des chochottes ou des péta***. Non mais!

Laisser un commentaire


L'observation est un talent qui se cultive comme n'importe quelle forme d'art.

En ce moment… Je lis

"Les aventuriers de la mer tome 1" Robin Hobb (la suite de l'assassin royal)

J’écoute…

je lis beaucoup donc j'écoute peu de musique

In the mood for…

... lire en mangeant des abricots

Calendrier

juillet 2008
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

L’image de la semaine

L’image de la semaine

Kirsten Dunst et Orlando Bloom

La citation de la semaine

"Ne pas monter bien haut peut-être, mais seul" Edmond Rostand

Sondage

Vous êtes arrivés sur ce blog...

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


FAMILLE BRAULT PINEAU FERRAND |
etmaemma |
Ensemble Un Oeil ouvert sur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAB BERRED
| dylan0000
| Plug-in or not plug-in