Archives pour mars 2008



Potter Puppet Pals, Harry Potter comme vous ne l’aviez jamais vu…

Je me demandais s’il y avait des fans de Harry Potter parmi les gens qui se baladent sur mon blog ? Je préfère avant tout les livres mais j’ai beaucoup aimé le quatrième film aussi.

Voici une petite vidéo prise sur youtube : ce sont des marionnettes anglaises avec les personnages de Harry Potter. Je mets celle-ci en particulier car elle est facilement compréhensible, que l’on soit bon en anglais ou pas… Il y en a beaucoup d’autre mais comme je ne suis pas bilingue je ne comprends rien :S S’il y a parmi vous des bilingues qui voudraient se mettre à mon service je ne dirais pas non :p

Image de prévisualisation YouTube

Encore en anglais, mais cette fois-ci compréhensible par tout le monde (enfin si j’y arrive j’en déduis que ça ne doit pas nécessiter un trop grand niveau :p) des BD parodiques de HP, il y en a 24 pour l’instant et au final, il n’y en a jamais assez : http://www.ktshy.com/comics/fancomics/simplypotterific.htm

En voici une que j’aime beaucoup pour vous donner envie…

simplypotterific8.jpg

 Et enfin un site qui me tient tout particulièrement à coeur :

http://www.fanfiction.net/book/Harry_Potter/10/0/3/1/0/0/0/0/0/1/

C’est un site où tout le monde peut écrire des histoires courtes ou longues sur le monde de Harry Potter (enfin là je vous ai donné l’adresse pour HP parce que je ne lis que celles-là mais on peut trouver sur absolument tout, séries, livres, films… et dans toutes les langues). Si ça vous intéresse voilà le lien sur mon profil :

http://www.fanfiction.net/u/1271524/Faustinette

Je n’ai pour l’instant écrit qu’une seule histoire et c’est très bon euh… spécial (on a l’humour qu’on a XD) enfin dans tous les cas si vous aimez HP et que JK Rowling vous a laissé sur votre faim, c’est le site idéal !

Si vous connaissez des sites drôles ou simplement intéressants sur le sujet n’hésitez pas à me donner les adresses !

Tous les parallèles que vous n’auriez peut-être jamais fait…

… entre Le journal de Bridget Jones et Orgueil et Préjugés ! (et en quoi ça ne va pas changer votre vie de savoir tout ça, mais tant pis vous le saurez quand même) 

Mon esprit inquisiteur, hautement fan du Journal de Bridget Jones, a décidé un jour de suivre Helen Fielding sur les routes de Jane Austen. Mais ce n’est qu’en lisant Orgueil et Préjugés que j’ai compris que l’auteur (contrairement à Bridget) n’a pas retenu que la chemise mouillée de Mr Darcy. On peut même remarquer d’intéressantes similitudes entre les deux romans. Voici un petit tour de celles que j’ai remarqué (après une seule lecture du livre de Jane Austen j’en ai très certainement manqué de nombreuses autres). 

Les vrais points communs :  

* Première remarque, le plus évidente de toutes, les deux héros se nomment Darcy. Parallèle dont joue énormément Helen Fielding qui ne cesse de faire comparer par Bridget les deux (pour découvrir finalement que Mark Darcy a l’avantage non négligeable d’exister, lui) 

* Ensuite, Bridget, tout comme Elizabeth Benett dans Orgueil et Préjugés, a rapidement une très mauvaise opinion de Darcy et se décide plus ou moins à le mépriser à vie. L’une comme l’autre finissent cependant par changer d’avis parce que, disons le bien, Darcy, et ce sous toutes ses formes, est irrésistible. 

* Mrs Jones, tout comme Mrs Benett, sont peu sortables et leurs filles ont finalement une plus grande complicité avec leurs pères. 

* Au début Bridget est folle de Daniel Cleaver et Elizabeth craque pour le très charismatique Wickham, qui ont tous deux des comptes à régler avec Darcy. En tous cas leurs retrouvailles sont souvent des plus froides.  * C’est Darcy qui règle les problèmes familiaux, tant pour la fugue de Mrs Jones avec Julio (et quelques millions), que pour celle de Lydia Benett avec le fameux (et un peu trop séduisant) Wickham. 

* La nana collante (Natasha, formidable avocate… etc dans Bridget Jones et la fille très riche dans Orgueil et Préjugés, prénommée Ann il me semble) qui essaie d’épouser Darcy à tout prix et est loin d’être charmante avec notre héroïne (dans le cas de l’oeuvre de Jane Austen, c’est plutôt la mère d’Ann qui se montre offensive). Dans Orgueil et Préjugés elles sont d’ailleurs deux dans ce cas. Dans les deux oeuvres, nos héroïnes se prennent une remarque sur leur façon d’être par cette nana collante. Elizabeth quand elle vient chercher sa soeur et qu’elle a parcourut la campagne couverte de boue, et dans le film sur Bridget Jones quand elle arrive habillée en Bunny à ce qui aurait due être une soirée « Catin et Pasteurs ».   Les fausses divergences :  

* Deux personnages de Orgueil et préjugés ont finalement été regroupés en un seul par Helen Fielding. Mrs Benett et sa plus jeune fille Lydia deviennent Mrs Jones. La fugue de Mrs Jones peut donc être apparentée à celle de Lydia Benett. 

* Cette similitude m’apparaît comme une évidence, même si elle ne tient finalement qu’au fait que les personnages de Cleaver et Wickham sont apparentés. Alors que Daniel Cleaver couche avec la femme de Darcy dans Bridget Jones, Wickham s’échappe avec sa petite soeur. Faits à l’origine de leur haine réciproque.

Et enfin, fait amusant, les Darcy de Jane Austen et d’Helen Fielding sont tous les deux interprétés par Colin Firth, le grand fantasme de Bridget Jones.

Voici quelques photos avec, en vrac, Helen Fielding, ses héros, Jane Austen et ses héros (avec Elizabeth Benett interprétée tour à tour par Jennifer Ehle et Keira Knightley)

(Hum pardon pour ces couleurs qui font mal aux yeux, je ne sais pas ce qui m’a pris, mais j’avais envie de couleur XD un jour si j’ai le courage je changerai ça, promis…)

Pas de droits sur l'album 29033

Le massacre de la rentrée littéraire…

 Tous les ans la rentrée littéraire nous abreuve d’un nouvel opus de sempiternels auteurs… Et là dedans qui choisir… La solution de facilité évidemment, avec Et si c’était niais de Pascal Fioretto…

Un empêcheur d’écrire en rond se met à enlever les auteurs et Pascal Fioretto nous entraîne à la recherche du coupable dans ce polar parodique où chaque chapitre est écrit dans le style d’un grand auteur contemporain, en exagérant (à peine diront les mauvaises langues) leur styles.

La facilité d’écriture de Fioretto est impressionnante, et son humour fait mouche, que l’on aime ou pas les auteurs. Même sans les avoir lu on identifie sans peine leur touche et ce livre est un bonheur de bout en bout. Idéal en période de stress, de fatigue ou de déprime, c’est tout simplement un bonheur littéraire qui a le mérite de faire rire (et la littérature dont le but avoué est de faire rire qui fait vraiment rire ça n’est pas si courant que ça) et de se moquer de la surabondance littéraire de chque rentrée…

Et si Fioretto se met à son tour à nous livrer  un nouveau livre à chaque rentrée, franchement je ne lui en voudrais pas…

Et si c'était niais

 PS : si quelqu’un sait comment écrire à côté d’une image je lui serais reconnaissant de me faire partager son savoir XD merci !

Citations cinématographiques… et dialogues juteux !

  •  Les Chansons d’amour :

« Aime-moi moins, mais aime-moi longtemps »

  • Peter Pan :

« Vivre, ce doit être une sacrément belle aventure »

  •  Ace ventura :

« Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes… Attendez plus longtemps ! »

  • American beauty :

« Jane est le stéréotype parfait de l’adolescente, paumée, mal dans sa peau, j’aimerais pouvoir lui dire que ça va s’arranger mais je ne veut pas lui mentir »

  • Forrest Gump :

« La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. »

  • Full Metal Jacket :
  • « J’ai n’ai rien contre les yuppins, négros, ritales, métèques. Pour moi, vous n’ètes qu’une bande de connards »

  • Closer :

« - Je mange pas de poisson…

- Pourquoi ?

- Ils pissent dans la mer !

- Les enfants aussi…

- Je mange pas d’enfants non plus ! »

  • La communauté de l’anneau :

« Quelle étrange fatalité que d’éprouver tant de peur et de doute à l’égard d’une si petite chose »

  • Fauteuils d’orchestre :

« Un jour le temps qui passe ça devient le temps qui reste »

« Les religions sont la pire barrière entre Dieu et les hommes »

  • Desperate Housewives :

« La vérité n’est pas facile à trouver parce qu’elle sait où se cacher »

« Vivre dans la peur, c’est ne pas vivre du tout »

« C’est une erreur d’écouter une femme dont le coeur vient d’être brisé »

  • Jeux d’enfants :

« C’était donc ça être adulte : avoir un compteur qui affiche du 0 au 210 et ne jamais faire que du 60″

  • Scoop

« _ Vous êtes de quel religion ?
  _ Je suis né juif et je me suis converti au narcissisme »

  • Les tontons flingueurs :

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît »

« J’parle pas aux cons, ça les instruits »

  • The Hours :

« On ne trouve pas la paix en fuyant la vie »

  • Eternal Sunshine of the Spotless Mind

« Ô vous les bienheureuses vestales,
Vous qui dans les langueurs d’un esprit monastique
Ignorez de l’amour l’empire tyrannique
Que vos coeurs sont heureux puisqu’ils sont insensibles
Tous vos jours sont sereins et vos nuits paisibles »
                                                                    Alexander Pope

  • Cashback

« Un jour, j’ai voulu savoir ce qu’était l’amour ; l’amour est là si on veut qu’il soit là : il suffit de le deviner derrière la beauté qui l’entoure et entre chaque seconde qui rythme votre vie. Si vous ne prenez pas le temps de vous arrêter, vous risquez de passer à côté » 

  • Juno

« _ Je suis enceinte.
  _ Juré craché ?
  _ J’ai fait trois tests, je suis dans la merde.
  _ Comment t’as réussi à pisser autant ? »

« _ J’ai ta culotte.
  _ Et moi j’ai ta virginité »

« _ C’est qui ?
  _ Le bébé ? Je ne sais rien de lui, à part qu’il a des ongles. »

Petit Portrait cinématographique (histoire que vous sachiez dans quoi vous vous engagez…)

Bienvenue sur mon blog !

J’ai 21 ans et je l’ai créé pour vous faire partager mes goûts en matière de cinéma principalement, mais il n’est pas exclu que je parle aussi un peu littérature, voire théâtre et opéra si j’en ai l’occasion (comme je suis loin d’y passer tous mes week-end j’en doute, mais on peut toujours espérer XD).

Je suis également une lectrice compulsive donc vous pourrez aller voir mon recueil personnel de citations (pour pouvoir crâner comme Mary dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind ^^)

Portrait cinématographique :

Mes acteurs fétiches :

  • Johnny Depp : je sais bien que c’est cruellement banal mais que voulez-vous je ne vais pas le détester par pure rébellion alors qu’il est vraiment doué….
    découvert dans : Sleepy Hollow
    adoré grâce à : Charlie et la Chocolaterie, où j’ai vraiment réaliser qu’il savait tout jouer
    mon film préféré avec lui : Edward aux mains d’argent et Sleepy Hollow
  • Sean Biggerstaff : malheureusement plus comédien qu’acteur (ce que je trouve normalement formidable, sauf qu’il est anglophone et moi pas)
    découvert dans : Harry Potter à l’école des sorciers
    adoré grâce à : Cashback
    mon film préféré avec lui : Cashback
  • Rupert Grint : je vais peut-être me faire lapider pour dire ça mais tant pis, je suis prête à l’assumer : du trio de Harry Potter, c’est le seul qui sache vraiment jouer la comédie. J’invite ceux qui ne me croient pas à regarder les bonus de La Coupe de Feu : Daniel Radcliffe y parle comme Harry Potter, alors que Rupert a une façon de s’exprimer très différente de celle de Ron.
    découvert dans : Harry Potter à l’école des sorciers
    adoré grâce à : la saga Harry Potter
    mon film préféré avec lui : Harry Potter et le Coupe de Feu
  • Fred Astaire : plutôt pour les claquettes qui ont bercé mon enfance…
  • Alan Rickman : convaincant en amoureux évincé et malheureux, en mari adultère ou en cruel professeur de potions, et en plus il dégage un de ces charmes…
    découvert dans : Raison et sentiments
    adoré grâce à : Raison et sentiments
    mon film préféré avec lui : Love Actually
  • Edouard Baer : pour son humour et ses capacités d’autodérisions…
    découvert dans : Mission Cléopâtre
    adoré grâce à : Mensonges, trahisons et plus si affinités
    mon film préféré avec lui : Mission Cléopâtre
  • Alain Chabat : idem, j’aime l’humour français
    découvert dans : La cité de la peur
    adoré grâce à : La cité de la peur
    mon film préféré avec lui : La cité de la peur
  • Gad Elmaleh : découvert à travers ses One-man show mais tout aussi irrésistible au cinéma (je dois être faible…)
    découvert dans : Chouchou
    adoré grâce à : La doublure
    mon film préféré avec lui : Hors de prix
  • Paul Dano : Je ne l’ai vu jouer que dans un seul film mais je lui ai trouvé une telle présence pour un rôle muet que je ne peux que saluer ses performances en temps qu’acteur.
    découvert et adoré grâce à : Little Miss Sunshine
  • Orlando Bloom : Non c’est une blague, vous êtes prévenus, quand j’en parle, c’est en général plus pour m’en moquer que pour saluer ses (très hypothétiques) talents artistiques.

Mes actrices fétiches :

  • Kirsten Dunst : qui illumine toujours autant l’écran qu’elle soit dans un navet ou dans un film excellent
    découverte dans : Jumanji
    adorée grâce à : Le sourire de Mona Lisa
    mon film préféré avec elle : Marie-Antoinette
  • Kate Winslet : ben oui, je suis de la génération Titanic mais même si on est forcé de reconnaître qu’elle y joue vraiment bien, ce n’est pas ce film qui a fait que je l’aime autant
    découverte dans : Titanic
    adorée grâce à : Raison et sentiments
    mon film préféré avec elle : Eternal Sunshine of the Spotless Mind
  • Penelope Cruz : pour Volver, le seul film que j’ai vu avec elle mais où elle m’a époustouflé. J’avais lu une critique qui disait que Penelope Cruz n’était jamais aussi belle que quand elle jouait pour Almodovar, je veux bien le croire.
  • Kelly Reilly : elle représente pour moi tout à la fois la perfection physique, le charme anglais, la fraîcheur et le talent…
    découverte dans : L’auberge espagnole
    adorée grâce à : L’auberge espagnole
    mon film préféré avec elle : Les Poupées russes
  • Evanna Lynch : je n’ai vu qu’un seul film avec elle (de toutes façons elle n’en a fait qu’un) mais j’ai été impressionné par la façon dont elle a réussi à donner vie à l’un des personnages les plus fous de la saga Harry Potter (Luna Lovegood pour les connaisseurs) sans la moindre fausse note, ce qui était loin d’être gagné.
    découverte et adorée dans : Harry Potter et l’ordre du Phénix

Mes réalisateurs fétiches :

  • Sofia Coppola : qui sublime chaque image comme s’il s’agissait d’une photographie, et où les sentiments crèvent l’écran sans l’aide de dialogues, parce que ses films sont des chefs-d’oeuvre visuels, tout simplement
    découverte avec : Lost in Translation
    le film que j’ai préféré : Marie-Antoinette
  • Tim Burton : pour son univers décalé qui se renouvelle à chaque film
    découvert avec : James et la pêche géante
    le film que j’ai préféré : Edward aux mains d’argent et Sleepy Hollow
  • Woody Allen : pour son humour grinçant et réaliste…
    découvert avec : Accords et désaccords
    le film que j’ai préféré : Tout le monde dit I love you
  • Stephan Daldry : que je trouve plus apte que n’importe quel autre réalisateur à parler de l’art sous toutes ses formes
    découvert avec : Billy Elliot
    le film que j’ai préféré : The Hours

Mon dernier coup de coeur : Juno

Ma dernière déception : Paris

Le film que je regarde en boucle en ce moment : Cashback

Mon film préféré d’un point de vue visuel : Marie-Antoinette

Le plus drôle que j’ai vu : Joyeuses funérailles

La qualité essentielle pour un film à mes yeux : l’humour

Ma citation préférée tirée d’un film : « Aime-moi moins, mais aime-moi longtemps » Les Chansons d’amour

Mes BO préférés :

  1. Les Chansons d’amour
  2. The Hours
  3. Cashback/Juno

 

 

12

L'observation est un talent qui se cultive comme n'importe quelle forme d'art.

En ce moment… Je lis

"Les aventuriers de la mer tome 1" Robin Hobb (la suite de l'assassin royal)

J’écoute…

je lis beaucoup donc j'écoute peu de musique

In the mood for…

... lire en mangeant des abricots

Calendrier

mars 2008
L Ma Me J V S D
    avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

L’image de la semaine

L’image de la semaine

Kirsten Dunst et Orlando Bloom

La citation de la semaine

"Ne pas monter bien haut peut-être, mais seul" Edmond Rostand

Sondage

Vous êtes arrivés sur ce blog...

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


FAMILLE BRAULT PINEAU FERRAND |
etmaemma |
Ensemble Un Oeil ouvert sur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAB BERRED
| dylan0000
| Plug-in or not plug-in