• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 21 mars 2008

Archives pour 21 mars, 2008

Paris VERSUS Paris je t’aime

676370819743.jpg VERSUS 18645002.jpg  

BO de Paris je t’aime :

Une ville. 10 millions de coeur. Une histoire d’amour.

Forcément, il y avait de quoi faire. C’est probablement la raison pour laquelle on a fait appel à 19 réalisateurs pour Paris je t’aime quand Klapisch a décidé de s’y coller tout seul comme un grand.

Parce que Klapisch est un grand. Pour preuve les fabuleux L’Auberge espagnole et Les Poupées russes, où il nous a bien prouvé que lorsqu’il s’agissait de films où les destins se croisent, il était un maître du genre. Comme quoi on ne peut pas réussir à tous les coups.

Dans le Paris de Klapisch, qui « fabrique en permanence sa modernité sur ce conflit entre le vieux et le moderne », un ex-danseur meurt à petit feu. Pour meubler le temps, il regarde les autres vivre : la boulangère qui a des théories sur les employées de toutes les régions, la jolie étudiante d’en face (depuis Fenêtre sur cour on vous avait prévenus : méfiez-vous des vis-à-vis !) ou sa soeur qui peine à trouver l’âme-soeur.

Tous ces gens-là vivent leur vie et se croisent, avec des marchands de poissons et de légumes par-ci, trois tops models qui découvrent la vraie vie par-là, un immigrant clandestin et deux frères. Tout cela donne des scènes décousues pour suivre un tas de gens auxquels on arrive au final même pas à s’attacher, dans des histoires d’amour même pas belles (pour citer la copine qui m’accompagnait ce jour-là). Ca manque cruellement de rythme, de substance, de charisme même, et on a droit à trois mots grossiers par minute, ce qui finit par être lourd.

Au final on s’ennuie et on ressort frustré parce qu’on a espéré jusqu’à la fin que le réalisateur finisse par ratrapper le coup (inutile d’y aller pour le suspense, la réponse est non).

Si l’aventure vous tente quand même contentez-vous de la bande-annonce : ça laisse présager le meilleur, on approche les personnages sans vraiment les toucher de près, et parfois le mystère, c’est bien. 

Image de prévisualisation YouTube

Les personnages de Paris je t’aime eux, sont encore plus nombreux. Mais chaque histoire est découpée pour que pendant quelques minutes on ne vive que pour eux. Ils sont comme les citoyens de Paris que vous pouvez croiser tous les jours : vous percevez une partie de leur histoire, avec fugacité, sans jamais tout à fait se l’approprier. Comme eux, certains vous émouvront, d’autres vous agaceront et certains vous laisseront complétement indifférents. Mais plus le film avance plus on sent son ventre se tordre en une étrange nostalgie. Les personnages ne font que servir le personnage qu’est Paris, qui au final prend toute la place. Paris à laquelle on appartient un peu mais qui nous échappe, et lorsque le générique retentit on ne peut que confirmer ces paroles : « Un sentiment est venu à moi. C’était comme si je me souvenais de quelque chose que je n’ai jamais connu ou que j’avais attendu toujours [...] c’était quelque chose que j’avais oublié ou quelque chose qui m’a manqué toute ma vie. Seulement je peux vous dire que j’ai senti en même temps la joie et la tristesse mais pas trop tristesse parce que je me sentais vivante, oui, vivante ! ç’a été le moment où j’ai commencé à aimer Paris, et le moment où j’ai senti que Paris m’aimait aussi. »

Et vous, lequel choisiriez-vous entre ces deux films ?

Image de prévisualisation YouTube

Paris VERSUS Paris je t'aime dans Cinéma paris210 p1564010 dans Cinéma

 


L'observation est un talent qui se cultive comme n'importe quelle forme d'art.

En ce moment… Je lis

"Les aventuriers de la mer tome 1" Robin Hobb (la suite de l'assassin royal)

J’écoute…

je lis beaucoup donc j'écoute peu de musique

In the mood for…

... lire en mangeant des abricots

Calendrier

mars 2008
L Ma Me J V S D
    avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

L’image de la semaine

L’image de la semaine

Kirsten Dunst et Orlando Bloom

La citation de la semaine

"Ne pas monter bien haut peut-être, mais seul" Edmond Rostand

Sondage

Vous êtes arrivés sur ce blog...

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


FAMILLE BRAULT PINEAU FERRAND |
etmaemma |
Ensemble Un Oeil ouvert sur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BAB BERRED
| dylan0000
| Plug-in or not plug-in